L'enfant intérieur

 

005.jpg

 L'enfant intérieur

Dans un monde en changement où tout bouge de façon accélérée, une intelligence vive, une acuité, une perception plus aiguë des choses et des gens est nécessaire pour pouvoir vivre notre quotidien de façon sereine et harmonieuse.

Les vieux mécanismes de la conscience utilisés par les générations précédentes ne semblent plus suffire à la tâche…Les circonstances extérieures changent souvent brutalement et nous devons réagir rapidement, de façon neuve et créatrice. Comment ne pas se sentir parfois démunis devant de telles situations ? Nous possédons pourtant un sens inné de la vraie nature des choses… un instinct, une intuition…

Mais comment y avoir plus facilement accès ?

 Différents types de perception

Instinct et intuition peuvent être considérés comme des façons d’appréhender le monde, des modes de perception qui engendrent nos réactions et façonnent notre vie.

 L’instinct, perception-réaction

Ce que nous nommons généralement « l’instinct » se définit comme l’ensemble des mécanismes primaires — et justes — dont la nature nous a dotés pour assurer notre survie physique.

Cette faculté très puissante provenant du début de notre évolution n’utilise qu’une petite partie du cerveau. Elle a cependant permis à la race humaine de survivre, et donc d’évoluer, depuis des millions d’années. Cette perception-réaction de type animal, extrêmement rapide, est primitive et insuffisante pour faire face adéquatement à notre vie moderne, bien qu’elle puisse nous être utile encore dans certains cas.

Depuis des millénaires, l’être humain a évolué et a développé d’autres types de perceptions, des « chemins de la conscience ». C’est ici qu’il y a une distinction de la plus grande importance à faire pour la bonne gouverne de notre vie. Là se situe un piège majeur et en même temps un outil extraordinaire !

La dynamique mentale émotionnelle

Le développement du cerveau va de pair avec le développement des facultés émotionnelles et mentales ; il a permis une perception plus logique, plus raffinée, moins primaire (cerveau limbique allié au cortex cérébral). Mais ces facultés vont utiliser, dans un premier temps, seulement la partie inférieure du mental qui repose sur un fonctionnement de type « ordinateur automatique » et qui s’appuie uniquement sur des mémoires issues de nos expériences passées. Ce type de perception, loin d’être toujours juste, se trouve la plupart du temps fortement déformé par les charges émotionnelles non résolues du passé et la rigidité ou l’étroitesse d’un mental non suffisamment développé.

Ceci peut donc conduire très souvent à des réactions erronées. La maîtrise de notre vie nous échappe alors.

La réconciliation

Heureusement, nous pouvons nous libérer des charges émotionnelles qui dirigent les mécanismes de survie que nous avons mis en place et permettre à notre enfant intérieur de se réconcilier en changeant l’interprétation des évènements.

L’amour fait la place à une perception directe et instantanée des choses. Nous avons alors accès à une « connaissance directe » qui réside au plus profond de nous, à un niveau supérieur d’intelligence et de conscience, l’intuition. Nous savons. En fait, ce circuit donne accès directement à la sagesse et l’intelligence supérieure de notre essence profonde, de notre âme. De là, voyant les choses telles qu’elles sont, nous sommes en mesure d’agir de façon parfaitement appropriée et nous avons la maîtrise de notre vie.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site